Les fautes d’orthographe / #CoulissesDuBLog #3


Hello les Amis,

En cette troisième semaine de l’année 2017, je viens vous parler d’un sujet particulier concernant les fautes d’orthographe. C’est un sujet qui touche tout le monde, et notamment la catégorie des blogueurs dont je fais partie.

De manière générale, je m’attèle à faire attention au vocabulaire utilisé mais aussi et surtout à la fluidité du texte pour faciliter la compréhension de mes articles. Bah oui, un site, ce n’est pas juste là pour faire joli (bon, un peu quand même). Tout blogueur qui se respecte a envie d’attirer des lecteurs et de les fidéliser. Pour cela, il faut que le contenu soit intéressant mais il faut aussi faire attention à la forme pour donner envie, le rendre sexy. Et la forme, ça passe aussi par l’orthographe. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, un texte bourré de fautes qui me contraint à essayer de le déchiffrer pour le comprendre et bien… Je ne le lis pas jusqu’au bout (j’avoue). Sincèrement, ça me lasse, et ce même si le sujet de l’article m’intéressait au départ. Et pire encore, des fois, même si je n’ai pas besoin de déchiffrer le texte, le simple fait qu’il y ait des fautes flagrantes et grosses comme le nez au milieu de la figure, c’est assez désagréable pour que j’aille voir ailleurs. J’me dis que j’trouverais les informations ou la réponse que je recherchais sur un autre site et voilà, aussi simplement que ça, le site a perdu une lectrice (et quelle lectrice ! J’rigole hein, je ne me prends pas aussi au sérieux, calmos).

Plus sérieusement, j’dis pas. Une ou deux fautes d’inattention, ce n’est pas la mort non plus. M’enfin, quand on est blogueur, on n’ a pas d’autre choix que de faire attention à l’orthographe utilisée, par respect pour nos lecteurs. Un texte bourré de fautes, c’est pas toujours toujours facile à lire et puis, ça ne fait pas très professionnel (genre j’suis une pro, t’sais). Je le dis sur le ton de la rigolade mais dans les faits, en lançant un site, on apporte des informations, de l’expérience, des avis, etc., et tout ça, c’est du travail donc autant ne pas le gâcher à cause de simples fautes d’orthographe. Ce serait vraiment dommage de s’appliquer sur les visuels, la présentation, les informations fournies et qu’au final, les lecteurs ne restent pas lire l’article parce que le texte leur brule les yeux. Franchement.


astuces-anti-fautes-orthographe


Je n’ai pas trop de difficultés sur le plan de l’orthographe parce que depuis toute jeune, j’ai eu beaucoup d’astuces pour éviter de faire des fautes. Par exemple, ma mère me faisait toujours répéter des petites phrases du genre : « deux verbes qui se suivent, le second se met à… l’infinitif ! » et depuis ce temps, vous ne me verrez jamais, Ô grand jamais, écrire des trucs du style : « j’adore les écouter parlé ». Ah non, ça c’est pêcher *voix de José Garcia* ! Ou encore, pour savoir distinguer entre lorsqu’il faut écrire « où » avec accent et « ou » sans accent, il suffit de remplacer par « ou bien » et vérifier si la phrase a toujours un sens, en sachant qu’on ne met pas d’accent lorsque l’on peut effectivement remplacer par « ou bien ». Et ainsi, on écrira « tu vas où ? » puisqu’on ne peut pas dire « tu vas ou bien ? » pour demander vers où se dirige la personne. En revanche, on écrira « tu préfères les mangues ou les cerises ? ». Bref, vous avez saisi. Et du coup, j’ai eu tellement d’astuces de ce genre pour m’assurer une bonne orthographe, que j’ai pris les bonnes habitudes (dis la meuf qui va revérifier 50 fois cet article. Ben oui, tu ne peux pas te permettre de faire un article sur les fautes d’orthographes en en faisant toi-même, duh ! Bonjour la crédibilité). Et si désormais il m’arrive de laisser passer certaines fautes, c’est généralement dû à de l’inattention (et là encore, j’essaye de me lire, relire et re-relire au cas où).

Bref, mon avis finalement, c’est que moins de fautes d’orthographe il y a, meilleur le blog se portera (sans blague) et plus fidèles seront vos lecteurs (n’est-ce pas ?). Je ne me proclame pas du tout la moralisatrice de la blogosphère, attention (et bien loin de moi cette idée, j’suis personne pour le faire et j’en ai bien conscience). En réalité, chacun est totalement libre de faire ce qu’il veut sur son site (manquerait plus qu’on vienne nous dicter quoi écrire et faire sur notre propre site !) mais je crois que c’est l’opinion de tout le monde. J’vois difficilement quelqu’un prôner les fautes d’orthographe. Tout ça pour dire que sur mon humble bébé blog, je fais le maximum pour assurer un contenu clair, dynamique, intéressant et dénué de fautes d’orthographes (j’espère que ça se voit !) aux merveilleux lecteurs que vous êtes (parce que je vous aime gros comme ça).


Cet article fait partie de l’évènement interblogueurs #CoulissesDuBlog créé par par Mia, du blog Trucs de Blogueuse. Chaque semaine, je publierai un article où je vous informe des « dessous de mon blog ».

Pour lire les autres participations, allez sur ce lien : ***
Vous pouvez également participer à cet événement, voici les conditions : ***


***

***

Vous ça ne vous rebute pas un article sur lequel il y a une faute d’orthographe tous les 3 mots ? Dites moi en commentaire si ça vous est déjà arrivé d’arrêter de lire un article parce qu’il était mal écrit et plein de fautes.

 


Retrouvez-moi sur :
Instagram, Facebook, Pinterest, Twitter et Hello Cotton.


• Curly Hecstuli •

Publicités

3 réflexions sur “Les fautes d’orthographe / #CoulissesDuBLog #3

  1. Bonjour,
    oui, ça m’est déjà arrivé d’arrêter de lire un article bourré de fautes. Pourquoi ? Parce que je m’arrêtais à chaque mot mal orthographié pour le déchiffrer, et pour vérifier que c’est bien ce mot là que l’auteur a voulu écrire.
    Quand au final je ne retiens que les fautes et plus le message, c’est qu’il est temps pour moi s’arrêter ma lecture !
    Cependant, chacun est libre d’écrire comme il veut sur son espace. Et jamais je n’irai critiquer un article plein de fautes, je passerai juste mon chemin

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour ! C’est vrai que ça peut vite devenir pénible. Parfois même, il est difficile de comprendre le sens de la phrase.. Là ça devient problématique. Comme toi, je ne laisse rien de négatif, ça ne sert strictement à rien et on ne sait pas à quels problème telle ou telle personne doit faire face. Par contre, comme je l’ai dis, je ne reste pas très longtemps.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s