Aujourd’hui, j’ai 25 ans


Hello les Amies,

Je vous retrouve aujourd’hui pour un article un peu différent puisqu’il marque (j’ai gâché l’effet surprise avec le titre, faites pas genre, vous n’aviez pas compris) mes 25 ans… Eh oui, j’ai un quart de siècles. Ok, c’est bien beau tout ça mais… Et après ?

Chaque année, mon anniversaire n’est rien d’autre qu’une date pour moi. Une année en plus. Honnêtement, cela ne me fait ni chaud, ni froid. Avant, lorsque j’étais plus petite, mon anniversaire avait une grande importance, comme pour beaucoup d’enfants je suppose. Mais ça, c’était avant, comme le souligne une publicité bien connu par chez nous.

Apparemment, et d’après ce que j’entends, cette année c’est censé être un peu particulier puisque ce sont « mes 25 ans ». En réalité, je trouve que cela ne change pas grand chose. Je ne me sens pas plus différente ce 27 septembre 2016 que je n’étais hier ou le 27 septembre 2015 ou celui précédent. En fait, ce sont les autres qui te font comprendre que c’est un « cap », un « évènement ». Et à côté de cela, il y a moi, du haut de mes 25 ans, qui me demande pourquoi tout ce tralala. Pourquoi plus cette année que les autres ?

Alors oui, j’ai « déjà » 25 ans, me dira ma mamie, les années passent vite ; mais je n’ai « que » 25 ans, et je ne suis pas si vieille que cela après tout. J’ai 25 ans, point. Suis-je censée faire un bilan de ma courte existence ? Non. Si vous comprenez ce que je veux dire, vous comprendrez que j’estime qu’il n’est pas nécessaire de faire comme si c’était le début d’une nouvelle ère ou la fin de quelque chose.

La seule chose que je regrette est que la majorité des personnes de mon entourage (qui est pourtant plus que restreint) a, certes, pensé à mon anniversaire, mais ils ont, pour la plupart « oublié » de me demander ce que je voulais vraiment. Alors oui, on m’organise ceci, cela ; on se dit que telle ou telle chose me fera plaisir. Mais si j’ai un conseil à vous donner, c’est que lorsque l’anniversaire de l’un de vos proches arrive à grand pas, asseyez-vous avec cette personne et demandez-lui simplement ce qui lui ferait plaisir. Si ça se trouve, sa réponse vous surprendra et sera tout l’inverse de ce que vous comptiez planifier. Après tout, c’est son jour, pas le vôtre.

Aujourd’hui, je suis grognon. Aujourd’hui, j’ai eu 25 ans. Des années passées, qui ne reviendront plus ; des années futures, dont j’espère qu’elles seront magnifiques. Et en vrai, ben c’est tout ce qui compte.

Ps : Aujourd’hui, c’est aussi l’anniversaire de Google. Voilà, c’est tout.

bd2

 

• Curly Hecstuli •


Publicités

7 réflexions sur “Aujourd’hui, j’ai 25 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s