Séries·Series

La Casa de Papel – La quête d’un braquage parfait

Hello les Amis,

Je reviens cette fois-ci pour vous faire découvrir une série espagnole des plus surprenantes et d’une originalité sans pareil. Cette semaine, nous parlerons de La Casa de Papel.

Vous avez sans doute entendu parler de cette série dramatique aux tonalités plutôt sombres puisque depuis deux mois, elle fait sensation sur les réseaux sociaux et ce, quand bien même elle a commencé à être diffusée sur la chaîne Antena 3 en Espagne de mai à novembre 2017.

Je vous avoue ne pas être tellement calée sur les séries espagnoles. Je sais qu’en termes de films, ils se débrouillent plutôt pas mal mais au niveau des séries… Je ne saurais pas en citer plus de cinq, même si je le voulais (et je vise large !). Eh bien pour le coup, avec La Casa de Papel, vous en avez pour votre argent. Cette série va vous pousser à vous intéresser aux séries espagnoles.

***

La Casa de Papel - Affiche

Synopsis :

Huit voleurs font une prise d’otages dans la Maison royale de la Monnaie d’Espagne, tandis qu’un génie du crime manipule la police pour mettre son plan à exécution.

Le synopsis en dit peu mais pose plutôt bien le contexte. En gros, nous sommes en présence d’une équipe de voleurs, habitués dans le milieu du braquage. Chacun d’eux a une spécialité et une manière bien spécifique d’opérer. Ils sont recrutés par « le Professeur » qui pose les règles et leur expose un plan parfait pour réaliser le plus gros casse de l’histoire espagnole. Ils sont alors entraînés sur tous les aspects pour mener à bien ce projet.

Ce qui est bien avec cette série, c’est qu’il n’y a pas de longueurs inutiles. Dès le premier épisode, le contexte est posé et on se retrouve plongé dans le braquage. Et le top du top ? On comprend l’histoire et on arrive à suivre ! Tout ça sans qu’il y ait eu besoin de passer deux heures sur le comment du pourquoi on en arrive là. Non, tout cela vient au fur et à mesure, sans pour autant perturber le spectateur.

***

Casa de papel espagnol serie 8Je vous parlais de l’originalité de la série parce que les réalisateurs sont bourrés de toupet. Personnellement, je ne connais aucune autre série exclusivement centrée sur un braquage. Nous connaissions les films tournés sur fond de braquage, certains mieux réalisés que d’autres et dont on ne se rappelle réellement que lorsqu’ils parviennent à nous surprendre. La Casa de Papel est un pari osé (et pour l’heure, réussi). Cette série est réalisée comme une sorte de très long film de plus de quinze heures (à raison d’une heure et quinze minutes par épisode et qui épisodes). On suit l’évolution de l’action quasiment d’heure en heure, de minute en minute. On est tenu en haleine.

Contrairement aux personnages, en notre simple qualité de spectateur extérieur à leur stratagème dans son entier, nous sommes fréquemment surpris. Vous vous retrouverez en apnée durant une bonne partie de chaque épisode. Le suspens est plus que présent et à chaque fin d’épisode, vous vous précipiterez sur l’épisode suivant. Cette série est particulièrement addictive.

Casa de papel espagnol serie 7La difficulté pour ce type de série est de maintenir un rythme aussi soutenu sur la durée. Le risque pour La Casa de Papel était de commencer très fort pour que cela s’essouffle au fur et à mesure. Pourtant, la série réussit à conserver cohérence et un rythme effréné tout du long sans pour autant épuiser le spectateur. Cela s’explique notamment par le choix de réalisation. En effet, il y a une alternance entre un enchaînement de scènes d’action et des moments plus calmes où l’on rentre un peu dans l’intimité et dans la découverte de chacun des personnages par le biais de flash-backs réguliers. La psychologie des personnages est assez travaillée. Chacun d’eux a son histoire et ses raisons, que l’on comprend ou pas, que l’on trouve justifiés ou pas. On finit par s’attacher à certains personnages avec grande surprise tandis que ceux vers qui on irait plus spontanément peuvent nous décevoir. Cela dit, d’un spectateur à l’autre, les goûts divergent, si bien que mes amis et moi ne partageons absolument pas les mêmes chouchous dans cette série (ce qui donne lieu à des débats assez farfelus).

Un autre fait marquant de la série tient dans ce que malgré un rythme de fou, la narration prend son temps. L’histoire se met en place sans précipitation. Il y a un réel contraste entre la multitude de rebondissements et la tranquillité du Professeur, malgré les moments de stress (il reste humain !), et des autres personnages qui mettent le plan en axe. C’est ainsi qu’en tant que spectateur, on se retrouve en apnée tantôt en raison du rythme, tantôt en raison des moments de suspens et de calme.

Casa de papel espagnol serie 5Il est également fort appréciable de vivre un casse de l’intérieur ET de l’extérieur. En effet, en tant que spectateur, on assiste tout autant au braquage en lui-même, que ce soit aux côtés des voleurs au sein de la maison royale de la monnaie d’Espagne ou aux côtés du cerveau de l’histoire, Le Professeur, qu’à l’enquête qui entoure l’affaire, aux côtés des policiers. On a ainsi accès au maximum d’informations de tous les côtés. Et pourtant, on arrive encore à se faire surprendre ! Les jeux de réalisation sont vraiment bien menés pour le coup.

***

Sur les aspects moins positifs, c’est vrai qu’il y a quelques facilités par moment, plutôt rares toutefois mais il y en a suffisamment pour les relever. La musique ne me paraît pas toujours des plus appropriées mais pour le coup, c’est peut-être simplement culturel donc je garde une réserve sur cet avis.

***

Bien entendu, comme pour toutes les séries étrangères, je vous recommande vivement de regarde La Casa de Papel en VO (si vous êtes bilingues) ou en VOSTFR pour une meilleure expérience. Vous entendrez beaucoup de « puta » et autres mélodies du genre et pour le coup, ça en vaut vraiment la peine les Amis (mais je ne vous apprends rien).

Casa de papel espagnol serie 4

Rendez-vous au mois d’avril pour la suite sur Netflix !

***

Avez-vous regardé cette série, et auquel cas avez-vous accroché à son originalité ? Connaissez-vous d’autres séries espagnoles qui sont, pour vous, incontournables ?

***


***

Pour mes autres articles relatifs aux séries :
Revue sur Flesh And Bones : Plongée dans l’univers de la danse
Challenge Series 2017
 Bilan Challenge Series 2017 n°1
Bilan Challenge Series 2017 n°2
TOP 5 des séries anglaises à absolument découvrir
 TOP 5 des séries de mon adolescence
TOP 5 des bonnes découvertes séries de 2017
TFSA : TOP 5 des personnages de série qui me font fantasmer
The Handmaid’s Tale : Immersion dans une société dystopique glaçante
Big Little Lies – Entre apparences idéales et vices cachés

***


Vous pouvez me retrouver sur :
Instagram, Facebook, Pinterest, Twitter et Hello Cotton.

Publicités

10 commentaires sur “La Casa de Papel – La quête d’un braquage parfait

  1. J’ai justement commencé cette série hier à force d’en entendre parler. Un petit bijou! Bilingue et passionnée de films espagnols, c’est un plaisir! On y retrouve Ursula Corbero qui jouait «à l’époque» dans une série pour ados de pas très grande qualité: physique ou chimie. Tu connais?
    Sinon, j’ai beaucoup entendu parler de las chicas del cable mais je ne l’ai pas encore commencée. Tu connais?

    Aimé par 1 personne

    1. Ah super ! C’est vrai que c’est un petit bijou. Je la trouve très orignale dans la forme et dans le fond. Tu me diras ce que tu en as pensé au final !
      Je connais Physique ou chimie de nom mais je n’ai jamais regardé.
      L’autre serie non plus je ne connais pas mais comme je l’ai dis, je ne suis vraiment pas trop calée niveau séries espagnoles ! Mais je vais définitivement m’y intéresser un peu plus. Je sais qu’en termes de films, ils se débrouillent plutôt pas mal parfois.
      Tu es bilingue ? C’est top. La regarder en VO est un vrai plaisir !

      J'aime

        1. Oui c’est sur, ca se perd tres vite. Apres, c’est plus facile de « reapprendre » que d’apprendre pour la première fois mais enfin… Personnellement, j’ai tout perdu du « parler » en espagnol. Je ne sais plus m’exprimer. Par contre, je comprends toujours aussi bien. C’est étrange.

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s