Faire pousser ses cheveux et retenir la longueur


Plus souvent que rarement, j’ai entendu de jeunes femmes dire « mes cheveux ne poussent pas ! ». Rassurez-vous mes petits Ananas, vos cheveux poussent, qui que vous soyez ! Bon, c’est vrai qu’il ne faut pas négliger le fait que le rythme de croissance des cheveux varie d’une personne à l’autre en fonction de la génétique (eh oui, certaines sont naturellement plus chanceuses que d’autres), l’âge, de l’état de santé, de l’origine ethnique, des cycles, du taux d’hormones, et bla bla bla… Pour autant, les cheveux poussent chez tout le monde, simplement la moyenne de pousse se situera entre 0,8 cm et 1,8 cm par mois selon les personnes.

Il faut savoir que les cheveux ont un cycle de vie qui se divise en trois phases :
La phase anagène : c’est la phase de croissance du cheveux qui dure de 2 à 7 ans ;
La phase catagène : qui est la phase dite de régression durant laquelle la croissance du cheveux est stoppée et donc stagne. Cette phase dure généralement de 1 à 3 mois ;
La phase thélogène : c’est la phase dite de repos durant laquelle le cheveu se meurt pour laisser place à un nouveau cheveu.

Pousse capilaire

Quelques astuces pour stimuler la pousse –

Dans un premier temps, je vais donner des astuces « bateau » qui tiennent à une alimentation saine et équilibrée et qui permettent d’assurer que les cheveux disposent des protéines et vitamines nécessaires pour les renforcer et donc pousser. Concrètement, ce sont les trucs assez casse-pieds que l’on nous ressasse constamment pour avoir un esprit sain dans un corps sain mais en réalité, c’est plus une habitude à adopter qu’autre chose et on finit par le faire sans s’en rendre compte :

Boire suffisamment d’eau : ce n’est pas une découverte lorsque j’affirme que l’un des meilleurs amis des cheveux est l’hydratation, laquelle passe par l’eau.

pousse retention cheveuxLa cure de levure de bière : c’est optionnel et un choix personnel. Je procède généralement à une cure de levure de bière durant deux mois, deux fois par an. Cela apporte des minéraux qui favorisent la pousse du cheveu. La levure de bière renforce également les ongles et a des atouts beauté non négligeable.

Maintenir un bon niveau de protéines et de fer : les protéines ont le mérite de renforcer la synthèse de la kératine et donc de fortifier les cheveux. À l’inverse, des cheveux qui manquent de fer sont mous, cassants et ternes ce qui entraine une chute. Ainsi, je peux conseiller de consommer certains aliments comme des lentilles, des œufs, du muesli ou du tofu par exemple.

Il faut souligner que ces astuces sont également bénéfiques pour le corps de manière général et pour la peau. Une raison de plus pour ne pas se priver !

Ensuite, il y a d’autres astuces qui tiennent plus à l’entretien du cheveu en lui-même.

Exfolier et hydrater le cuir chevelu : en cas de démangeaison, il peut être intéressant de procéder à une exfoliation. Il y a des exfoliants vendus en commerce, mais il est également possible de s’en fabriquer un à la maison en utilisant du miel, du sucre, une huile (mais dans ce cas, je recommande l’huile de ricin qui est connue pour favoriser la pousse), et une petite dose d’après shampoing. L’exfoliation doit se faire en douceur, en massant le cuir chevelu. Le but n’est pas de s’arracher les cheveux ni de se griffer le crâne !Shampoo hydratants

Utiliser un shampoing doux : le choix du shampoing est essentiel. Il ne doit pas être trop agressif ni assécher les cheveux, toutefois il doit faire le travail d’un shampoing, à savoir nettoyer les cheveux et éliminer les résidus et l’excès de produits. Il est important de choisir de préférence un shampoing sans sulfates (car ils sont connus pour assécher les cheveux).

Soigner ses cheveux : pour cela, il faut être à l’écoute de vos cheveux et rechercher ce dont ils ont besoin à l’instant T. Ont-ils besoin d’être hydratés en profondeur ou renforcés ? La réponse à cette question vous permettra de déterminer le soin à dispenser à vos cheveux :
••••• Ils ont besoin d’être hydratés en profondeur : dans ce cas, il apparaît judicieux de procéder à ce que l’on appelle le « pre-poo » (qui se fait avant le shampoing) qui consiste à utiliser un bain d’huile. Pour cela, il est recommandé de mouiller les cheveux avec de l’eau chaude (pour ouvrir les cuticules du cheveu et permettre la pénétration du soin), de séparer les cheveux en plusieurs sections (personnellement, j’en fais quatre) et appliquer une à plusieurs huiles section par section en n’oubliant pas de masser le cuir chevelu (ce qui active la circulation sanguine et stimule la pousse). Il faut ensuite laisser poser le soin au minimum 30 minutes en utilisant de préférence une source de chaleur comme par exemple un bonnet chauffant ou une serviette chaude. Notons que plusieurs huiles sont recommandées pour le pré-poo et j’y reviendrai dans un autre article.
•••••• Ils ont besoin d’être renforcés : dans ce cas, il faut recourir à un masque protéiné lequel peut être fait maison ou acheté en commerce. Ce soin se fait à différentes fréquences, selon la porosité des cheveux, en sachant qu’abuser des masques protéinés n’est pas bénéfique et peut avoir l’effet contraire à celui escompté. En cas d’achat d’un masque en commerce, il faut s’assurer que l’on trouve dans les ingrédients des choses comme : « soybean protein », « vegetable protein », « amino acids », « collagen », « keratin », « wheat protein », « placenta », « silk protein ». Ce masque ne prépare pas nécessairement au shampoing car il peut aussi bien être fait après le shampoing.

Faire un soin en profondeur régulièrement : par exemple, sur la base d’une fois par semaine, après le shampoing, il est essentiel de faire un soin en profondeur («Soins profonds deep condition »). Il faut appliquer généreusement le soin de votre choix sur toute votre chevelure de sorte à saturer le cheveu en produit et laisser le soin poser environ 30 minutes en utilisant de préférence une source de chaleur comme un bonnet chauffant ou une serviette chaude. Le soin doit enfin être rincé à l’eau froide pour refermer les cuticules et ainsi s’assurer que le cheveu conserve l’hydratation.

Réaliser des démêlages en douceur : ça paraît évident mais il faut quand même le rappeler car c’est vrai qu’après tous ces soins et autre, on peut en avoir marre et vouloir finir rapidement hors il ne faut pas négliger l’étape du démêlage et il faut surtout le réaliser en douceur en commençant par les pointes et en remontant petit à petit vers la racine. Le démêlage doit se faire de préférence avec un peigne à dents larges ou encore mieux (mais plus long !) sans peigne du tout, mais juste avec les doigts. Alors je ne dis pas de passer ses doigts de la racine aux pointes comme si ça allait glisser comme ça (si c’est le cas, tant mieux pour vous, et bénissez votre chance !). En général, il vaut mieux séparer tranquillement les mèches de cheveux de telle sorte à supprimer les noeuds et utiliser les doigts comme un peigne des pointes en remontant vers les racines.

Éviter le recours à la chaleur : recourir au fer à lisser ou au sèche cheveux de manière récurrente est l’un des facteurs de casse des cheveux car ils abîment les points et le corps même du cheveu. Donc je recommande de favoriser au maximum le séchage à l’air libre.

Limiter les manipulations / opter pour des coiffures protectrices : coiffer sesCoiffures protectrices cheveux tous les jours tend à les fragiliser et à les fatiguer ce qui favorise la casse. Il est donc recommandé de les laisser respirer de temps en temps en recourant à des coiffures dites protectrices comme par exemple des tresses, des vanilles, etc. Attention toutefois à continuer de prendre soin des cheveux (en les hydratant) même quand ils sont sous coiffure protectrice sinon ils se casseront et donc vous ne tirerez aucun bénéfice de cette coiffure qui deviendra destructrice plutôt que protectrice.

Protéger les pointes : cela passe par l’hydratation, par le fait d’éviter de trop les exposer, etc. C’est la partie la plus vieille de vos cheveux et donc celle qu’il faut le plus soigner.

Recourir au satin la nuit : pour protéger les cheveux pour éviter les frictions. Généralement, on fait référence au bonnet de nuit en satin. Alors mesdemoiselles, je vous avoue que le bonnet, bien qu’il donne les résultats escomptés, n’est pas sexy du tout ! Si vous ne vous sentez pas l’envie d’imposer à Monsieur votre tête emmitoufflée dans votre bonnet, il existe une autre solution qu’est la taie d’oreiller en satin. C’est aussi utile pour celles qui se fichent de plaire ou déplaire à Monsieur mais qui bougent beaucoup la nuit et détachent leur bonnet. Le satin permet de garder l’hydratation et surtout d’éviter le frottement sur le coton qui entraîne la casse du cheveu.

Hydrater les cheveux au quotidien : pour cela, il suffit de disposer d’un vaporisateur qui contient de l’eau et de vaporiser les cheveux tous les jours ; ensuite il faut sceller cette hydratation grâce à une huile végétale ou un sérum pour s’assurer que le cheveu en bénéficie réellement ; enfin, il est possible de rajouter une dose d’hydratation en nourrissant le cheveu grâce à une crème de son choix.

Voilà globalement les conseils que je peux donner pour retenir de la longueur, voire activer la pousse des cheveux. Il ne faut pas oublier que la forme du cheveu influe sur l’impression que l’on a de la pousse. Ainsi, on aura l’impression qu’un cheveu lisse pousse plus vite qu’un cheveu bouclé, frisé ou crépu mais c’est uniquement parce sur le premier, la pousse se remarquera plus vite. Mais par exemple, lorsqu’un cheveu coloré, qu’il soit lisse ou frisé, il faudra refaire la coloration quelques mois après la première coloration car on voit les racines. C’est bien le signe que les cheveux poussent, qu’importe leur forme.
Enfin, retenez bien que les maîtres mots en matière de pousse sont : patience, hydratation, constance et douceur. Plutôt que courir après la longueur à tout prix, favorisez la santé de votre cheveu. L’un entraine l’autre ! 

J’espère que cet article en aura éclairé plus d’une et que les conseils auront été d’une certaine aide. Quant à moi, je vous fais des bisous et déclare le départ de la rétention de longueur lancé !

À vos cheveux, prêts ? Grandissez !

• Curly Hecstulï •


Publicités

4 réflexions sur “Faire pousser ses cheveux et retenir la longueur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s